Spécial Covid-19 : Reprise des activités à la Ressourcerie des Biscottes

▸ Où puis-je déposer les objets en bon état dont je n’ai plus l’utilité ? 

La Ressourcerie des Biscottes a rouvert son point d’apport volontaire pour les particuliers. Il est donc possible de faire don des objets valorisables en les apportant directement sur le Site des Biscottes, du mardi au samedi, de 9h à 13h, ainsi que les mercredis et samedi, de 14h à 18h.

Attention, les modalités d’accès sont similaires à celle des déchèteries :

  • Port du masque obligatoire.
  • Dépôt en autonomie (pas de possibilité d’aide au déchargement). Un agent sera présent pour veiller à la courtoisie des déposants et au respect des règles de tri : il ne faudrait pas que le dépôt en autonomie soit une occasion pour déposer des objets hors d’usage  ! Le métier de la Ressourcerie, c’est bien la seconde vie des objets valorisables.
  • Et compte tenu des quantités d’objets qui sont être collectées pendant cette période, seuls les objets en bon état seront acceptés. Pour les objets cassés ou incomplets, il faudra se rendre en déchèterie en temps voulu[1]

▸ J’ai des objets en bon état, et je ne peux pas me déplacer. Comment cela se passe-t-il  ? 

Pour solliciter une collecte, la procédure du chantier d’insertion, qui emploie une douzaine de salariés sur la mission de collecte, n’a pas changé : il est nécessaire d’appeler la Ressourcerie des Biscottes au 02 53 20 31 96, pour faire le point sur votre besoin (quantité, nature et état des objets, accessibilités, contraintes de calendrier …), vous informer sur nos tarifs et délais, et envisager avec vous la planification de l’intervention.

Sachez que pour permettre une meilleure réactivité à vos demandes, du 13 juillet au 30 septembre, nous ne planifierons que des collectes (1 à 10 objets), mais pas de débarras. Si vous avez besoin d’une prestation de débarras, vous pouvez nous contacter à compter du 1er septembre pour l’organisation d’une visite sur site, en vue d’un devis, et d’une planification de l’intervention à compter du 1er octobre.

▸ J’ai besoin de m’équiper, quand puis-je me rendre en magasin ? 

Le magasin et la boutique textile sont pour le moment ouverts uniquement les mercredis et samedis, de 9 à 13h et de 14 h à 18 h, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Le dispositif d’accueil a été repensé de manière à garantir la meilleure sécurité. C’est la raison pour laquelle le port du masque et la friction des mains avec une solution hydro-alcoolique sont obligatoires pour entrer au magasin et à la boutique textile. La jauge est limitée à 50 personnes dans le magasin et 6 personnes dans la boutique textile. Et dans un souci de laisser un maximum de liberté aux clients dans leur parcours d’achat, le cheminement n’est pas imposé, mais toutes les allées sont à sens unique, de manière à pouvoir circuler sans se croiser. 


[1] Pour mémoire, la Ressourcerie ne fait habituellement des réparations sur les meubles et les cycles. Dans la période de déconfinement, et pour éviter de gérer des flux d’objets non-valorisables, un soin particulier sera demandé aux usagers de manière à ne collecter des objets complets et en très bon état. Les meubles en mauvais état doivent être orientés, le moment venu, vers les bennes dédiées au recyclage des meubles et présentes en déchèterie. 

En 2018, la Ressourcerie ouvre jusqu’à 18h !

En 2018, la Ressourcerie ouvre jusqu’à 18h ! *les mercredis et samedis. Et avec cette #bonnenouvelle , on vous souhaite…

Publié par Ressourcerie des Biscottes sur mardi 2 Janvier 2018

La mission sociale de la Ressourcerie

Le chômage de longue durée : une injustice à réparer

Les membres de la Ressourcerie des Biscottes sont convaincus que le chômage, et tout particulièrement le chômage de longue durée, est une grave injustice et une source de dégradation individuelle et collective du tissu social. Et pour faire face à cette injustice, le constat est sans appel : notre territoire a un besoin urgent de créer de l’emploi. Urgent et… fondamental : le préambule de notre Constitution ne stipule-t-il pas que toute personne qui en a l’âge et les moyens a “le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi” (article 5) ?

A l’heure où le chômage de longue durée et le sous-emploi chronique, en Anjou comme partout en France, nourrissent souffrances morales et matérielles pour trop de personnes, toutes les bonnes volontés sont donc nécessaires. Et aucune idée, aussi farfelue soit-elle, ne doit être déconsidérée. Même celle qui consiste à trier des tonnes de déchets à la main. Ou à collecter du vieux mobilier professionnel usagé pour le reconditionner.

L’activité principale de la Ressourcerie des Biscottes, celle qui consiste à collecter les encombrants des particuliers pour les valoriser et les vendre aux particuliers, a permis depuis son lancement la création nette de 40 emplois, dont 33 dédiés à des personnes bénéficiant d’un accompagnement spécifique dans le cadre d’un chantier d’insertion pour les aider à retrouver un emploi ou une formation. La Ressourcerie est aujourd’hui reconnue localement pour son activité de collecte et de valorisation des objets ménagers : son magasin solidaire reçoit entre 1 800 et 2 000 visites par semaine, et a permis de donner une seconde vie à plus de 60% des 507 tonnes d’objets collectés en 2016. Forte de ce succès, la Ressourcerie des Biscottes continue de travailler à la création d’emploi en développant de nouveaux métiers centrés sur l’économie circulaire et les éco-activités.

La réinsertion sociale change des vies

« Donne un poisson à un homme, tu le nourris pour un jour, apprends-lui à pêcher, il se nourrira pour toute la vie. »

La mission qui consiste à aider les personnes à réintégrer le marché du travail est au cœur des activités de la Ressourcerie des Biscottes. Donne un poisson à un homme, tu le nourris pour un jour, apprends-lui à pêcher, il se nourrira pour toute la vie. Ce proverbe chinois est le quotidien de l’équipe de la Ressourcerie, qui nous incite à agir en amont des difficultés d’insertion et à offrir aux personnes défavorisées les outils pour développer leurs capacités et pour accéder à l’autonomie par l’intégration en emploi.

Les parcours d’insertion : une porte d’entrée vers le marché de l’emploi

La Ressourcerie des Biscottes est membre du groupement d’associations angevines Entreprendre pour la Solidarité, dont la vocation est d’agir en faveur des personnes fragiles en Anjou. Sensible aux questions d’injustice sociale et au défi permanent que constitue le marché du travail pour un demandeur d’emploi, elle développe un modèle d’accompagnement socio-professionnel innovant. Ce programme d’accompagnement et de formation en emploi change véritablement la vie de 30 à 40 personnes chaque année. Il contribue à rehausser leur confiance, leur estime de soi et leur autonomie.

Les parcours d’insertion offrent des formations théoriques alliées à des expériences de terrain concrètes, dans les métiers de la vente (hôte-hôtesse de caisse, conseiller-ère vendeur-se), de la réparation (menuiserie, petit mécanique, cycles), de la manutention (cariste d’entrepôt, magasinier-ère) et de la messagerie (chauffeur-euse / livreur-euse sur véhicule utilitaire léger). Le participant est celui qui bénéficie du parcours d’insertion. Tout au long de sa formation, il est encadré et accompagné par une accompagnatrice socioprofessionnel et une équipe d’encadrement technique, pédagogique et social. L’accompagnatrice veille au bon cheminement du participant vers ses objectifs et l’aide à s’outiller pour son retour sur le marché du travail. L’équipe d’encadrement, quant à elle, lui donne la formation, lui transmet son expertise, l’encourage et valorise chaque jour ses compétences acquises. Le participant se voit offrir un environnement qui le prépare au marché de l’emploi de manière significative, ainsi qu’un milieu propice à son apprentissage et à son développement personnel.

La mission environnementale de la Ressourcerie

Récupérer des biens pour préserver l’environnement

La Ressourcerie des Biscottes consacre principalement sa mission environnementale au réemploi de vêtements et de biens ménagers encore en bonne condition, donc réutilisables.

Dans le cycle de vie des objets, le réemploi, c’est justement le deuxième « R » des « 3 RVE », pour Réduction, Réemploi, Recyclage, Valorisation et Élimination.

Donnez à la Ressourcerie ce que vous donneriez à un ami !

Les dons de vêtements et d’objets ménagers faits à la Ressourcerie constituent son moteur économique. Ils favorisent également la renaissance, dans la chaîne de consommation, d’articles usagés qui, autrement, prendraient en grand nombre le chemin des sites d’enfouissement.

En 2016, ce sont 32 581 donateurs qui ont fait le choix de donner à la Ressourcerie des Biscottes et de poser ainsi un geste social complet, bon pour la société et bon pour l’environnement.

Quelques chiffres sur le réemploi à la Ressourcerie

Sur les 506 tonnes d’objets collectés en 2016, 61% ont trouvés une seconde vie à travers le magasin solidaire de la Ressourcerie des Biscottes.

Les objets collectés qui ne peuvent pas trouver une seconde vie en magasin sont des « rejets » : pour la plupart, ils seront triés en vue du recyclage (les métaux, le papier, certains plastiques) ou de la valorisation (p. ex. en chaleur, pour le bois). La part résiduelle sera éliminée … très concrètement, cela veut dire enfouis dans un Centre d’Enfouissement Technique comme c’est le cas près de chez nous au Louroux-Béconnais. A la Ressourcerie, 34% des tonnages collectés sont recyclés ou valorisés, tandis que 5% sont éliminés.

Si le papier et les métaux sont une source de revenus pour la Ressourcerie, c’est loin d’être le cas de tous les rejets : la part des objets non valorisés en magasin coûte à l’association entre 1000 et 1500 euros par mois. C’est la raison pour laquelle nous demandons à chacun de faire sa part en apportant à la Ressourcerie uniquement ce qui est valorisable, et déposant en déchèterie ce qui ne l’est pas. Vous donneriez des déchets à vos amis, vous ?

Rencontrez les Répar’Acteurs à la Ressourcerie !

Découvrez les répar'acteurs le 30 mais 2015

Mais qui sont ces Répar’Acteurs ? Ce sont les artisans qui prolongent la vie des objets de votre quotidien : cordonniers, couturières, réparateurs d’appareils électroménagers ou informatiques, d’instruments de musique ou de vélos …

Les objets dont vous n’avez plus besoin sont toujours heureux de trouver une seconde vie à la Ressourcerie. Mais ceux dont vous avez toujours besoin … autant leur donner la plus longue vie possible : c’est plus économique pour votre budget, et cela évite des quantités de déchets inutiles !

Repar'acteur 30 mais 2015La Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Maine-et-Loire et Angers Loire Métropole vous proposent de rencontrer les Répar’Acteurs le samedi 30 mai 2015 à la Ressourcerie !

Au programme : spectacles par le Cie Les Expresso, stand découverte, visites de la Ressourcerie, tombola …

Profitez-en pour apporter vos objets à réparer et demander un devis aux artisans présents toute la journée ! Et retrouvez sur le site de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat l’annuaire des répara’acteurs